Les fonctionnaires pas assez productifs

12/11/2009
 Les fonctionnaires pas assez productifs

La modernisation de l'administration publique togolaise suscite commentaires et inquiétudes chez certains fonctionnaires. L'union générale des syndicats libres du Togo (UGSL) qui les représente a ouvert mercredi une journée d'information pour tenter de faire le point et pour comprendre ce qui va changer au quotidien.

Mathias Hlomador, le secrétaire général de l'UGSL reconnaît volontiers que les agents de l'Etat manquent de productivité. Republicoftogo.com : Quel est l'objet de ce séminaire ?

Mathias Hlomador :

Le gouvernement a lancé des réformes. On parle de la modernisation de la justice, et de l'évolution des textes qui régissent la fonction publique. On essaye d'anticiper et de voir ce que cela va changer au quotidien pour les fonctionnaires. On espère que les responsables de cette modernisation pourront nos éclairer sur l'avenir.

Republicoftogo.com : Qu'attendez-vous de l'Etat ?

Mathias Hlomador :

Que la valeur indiciaire soit revue de façon raisonnable, que les salaires soient déplafonnés, que des systèmes de motivation soient mis en place pour que le fonctionnaire sorte un peu de sa situation actuelle de précarité. Je crois que ce sont des dispositions déjà envisagées, mais nous voulons en avoir confirmation.

Republicoftogo.com : L'efficacité de l'administration publique ne tient pas seulement à l'amélioration du cadre de vie et de travail, il faut aussi que les fonctionnaires développement une nouvelle culture du travail.

Mathias Hlomador :

Bien sûr. En tant qu'organisation syndicale des fonctionnaires, nous avons cette responsabilité d'informer et de former nos membres sur l'attitude à adopter pour un meilleur rendement au service des administrés.

Une fois que nous aurons pris connaissance des nouvelles dispositions envisagées par le gouvernement, nous mènerons des actions de  terrain pour sensibiliser nos membres. Nous devons faire en sorte que le fonctionnaire soit plus productif et plus efficace qu'il ne l'était dans le passé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.