Les maladies animales causent de lourdes pertes au secteur agricole

02/10/2013
Les maladies animales causent de lourdes pertes au secteur agricole

Le Bureau interafricain des ressources animales de l’Union Africaine (UA-BIRA) organise mercredi à Lomé une rencontre régionale sur les maladies animales transfrontalières. Les experts présents ambitionnent de mettre au point des outils permettant l’éradication progressive.

Le BIRA a lancé un plan quinquennal (2010-2015) destiné à renforcer les ressources animales ; il doit également contribuer à la réduction de la pauvreté et de la faim. Cette stratégie est soutenue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la FAO et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

Au Togo, l’élevage contribue pour 14% au PIB agricole et 6,7% au PIB national ; il est pratiqué par 75% des agriculteurs. Mais la production est déficitaire en raison des maladies animales. Le Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA), mis en place par le gouvernement, avec l’appui de la Banque mondiale, comprend justement un important volet sanitaire.

Les conséquences des maladies animales peuvent être complexes et s’étendent en général bien au-delà des impacts immédiats sur les producteurs affectés. Elles revêtent plusieurs formes: pertes de productivité en élevage (pertes de production, coûts des traitements, perturbation des marchés); pertes de revenus des activités utilisant les ressources animales (agriculture; énergie ; transport ; tourisme); bien-être des populations (morbidités voire mortalités; sécurité et qualité alimentaires); coûts de la prévention ou du contrôle (coûts de production; dépenses publiques) ou utilisation sub-optimale du potentiel de production (espèces animales, génétique, pratiques d’élevage). Dans certains la complexité des effets induits est telle qu’une évaluation précise des effets économiques et sociaux n’est plus possible.  

Les pays subsahariens subissent jusqu'à deux milliards de dollars de pertes par an en raison de la baisse de la production occasionnée par des maladies animales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).