Les nouvelles ambitions de la filière coton

06/02/2013
Les nouvelles ambitions de la filière coton

Des représentants du gouvernement, de la Banque mondiale, du patronat, et des producteurs vont se retrouver jeudi à Lomé pour définir les nouvelles orientations à donner à la filière coton, 1e culture de rente et 2e produit d’exportation après le phosphate.

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, a souligné la nécessité de consolider les réformes engagées par le gouvernement depuis 2006.  Les résultats affichés par la Nouvelle Société Cotonnière (NSCT) sont encourageants.

La production pour la campagne 2012-2013 devrait être de l’ordre de 95.000 tonnes, soit plus du double qu’il y a deux ans.

Le coton est la principale source de revenus agricoles du Togo et représente de 50 % à 80% des recettes d'exportation, en fonction du niveau de production.  Il contribue au PIB entre 2,4 et 4,3% selon les années et emploie 275.000 agriculteurs qui font vivre près de 2,5 millions de Togolais. 

Il s’agit donc d’une filière stratégique pour les autorités.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.