Les nouvelles ambitions de la filière coton

06/02/2013
Les nouvelles ambitions de la filière coton

Des représentants du gouvernement, de la Banque mondiale, du patronat, et des producteurs vont se retrouver jeudi à Lomé pour définir les nouvelles orientations à donner à la filière coton, 1e culture de rente et 2e produit d’exportation après le phosphate.

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, a souligné la nécessité de consolider les réformes engagées par le gouvernement depuis 2006.  Les résultats affichés par la Nouvelle Société Cotonnière (NSCT) sont encourageants.

La production pour la campagne 2012-2013 devrait être de l’ordre de 95.000 tonnes, soit plus du double qu’il y a deux ans.

Le coton est la principale source de revenus agricoles du Togo et représente de 50 % à 80% des recettes d'exportation, en fonction du niveau de production.  Il contribue au PIB entre 2,4 et 4,3% selon les années et emploie 275.000 agriculteurs qui font vivre près de 2,5 millions de Togolais. 

Il s’agit donc d’une filière stratégique pour les autorités.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.