Les ports africains doivent s'adapter aux nouveaux modèles de commerce

01/02/2016
Les ports africains doivent s'adapter aux nouveaux modèles de commerce

Les représentants de l'association lundi à Lomé

Les membres de l’association de gestion des ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC) planchent depuis lundi à Lomé sur l’avenir du transport maritime.

Ils souhaitent mettre en place un cadre de concertation et travailler ensemble pour rendre les plateformes portuaires plus modernes et plus compétitives.

 ‘Notre région possède un grand nombre de ports, mais leur taille est modeste par rapport aux normes mondiales. Ils ne peuvent pas accueillir de grand navires et ne sont pas adaptés à des modèles de commerce et de transport en pleine mutation’, explique Michael Luguje, le secrétaire général de cette association.

 C’est vrai, mais certains pays ont consacré d’importants investissement à la modernisation de leur port. C’est le cas du Togo qui est devenu l’un des plus performants en Afrique de l’Ouest grâce, notamment, à la construction d’un 3e quai et d’une darse. Les opérations de manutention et de traitement, y compris le dédouanement, sont parmi les plus rapides du continent.

 A cet égard, l’expérience togolaise peut servir d’exemple aux membres de l’AGPAOC.

 L’association regroupe 24 ports africains.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.