Les produits alimentaires restent trop élevés, selon la FAO

15/11/2009
Les produits alimentaires restent trop élevés, selon la FAO

Les prix des produits alimentaires restent trop élevés dans les pays en voie de développement en dépit de bonnes récoltes de céréales cette année, et 31 pays ont besoin d'une aide d'urgence, a averti la FAO.

"Pour les populations les plus pauvres des pays en voie de développement, qui dépensent jusqu'à 80% de leur budget pour l'alimentation, la crise des prix des denrées alimentaires n'est pas encore terminée", a indiqué Hafez Ghanem, directeur général-adjoint de la FAO (Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture).L'investissement dans l'agriculture des pays en voie de développement devrait être une "priorité mondiale", a-t-il ajouté.

"Bien que les prix des denrées alimentaires aient baissé de manière significative depuis les sommets atteints il y a quelques années, les prix du blé et du maïs ont monté en octobre et le prix du riz à l'export est encore bien au-dessus de celui d'avant la crise", selon le rapport de la FAO sur la situation de l'alimentation et les perspectives de récoltes.

La FAO organise un sommet sur la sécurité alimentaire à Rome à partir de lundi ; sommet auquel prendra part le président du Togo, Faure Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.