Libreville avant Lomé ?

10/03/2008
Libreville avant Lomé ?

Très actif au port de Lomé dans la gestion de l'activité conteneurs, le groupe espagnol Progosa vient de remporter une bataille judiciaire dans un autre pays ; au Gabon. C'est du moins ce qu'indique un communiqué émanant de cette société publié lundi. L'entreprise dirigée par Jacques Dupuydauby, affirme que le conflit qui l'opposait depuis 2006 à Bolloré pour le contrôle de la concession des ports d'Owendo et de Port-Gentil au Gabon « vient de trouver un terme favorable ».

Toujours selon Progosa, « la Cour de cassation vient de casser et annuler l'arrêt du 5 juillet 2007 en faveur de Bolloré et de confirmer l'arrêt rendu par la Cour d'appel judiciaire de Libreville le 22 juin 2007 en faveur de Progosa ».Le groupe espagnol indique dans le même communiqué que les actions de Sigeprag sont restituées à Progosa et que Bolloré devra verser 700 millions de Fcfa à titre de dommages et intérêts.

Le Gabon n'est pas le seul terrain où s'affrontent les deux sociétés. Au Togo, elles se livrent une bataille judiciaire féroce depuis plusieurs années pour le contrôle de l'activité de manutention. Un business ultra-profitable.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.