Libreville avant Lomé ?

10/03/2008
Libreville avant Lomé ?

Très actif au port de Lomé dans la gestion de l'activité conteneurs, le groupe espagnol Progosa vient de remporter une bataille judiciaire dans un autre pays ; au Gabon. C'est du moins ce qu'indique un communiqué émanant de cette société publié lundi. L'entreprise dirigée par Jacques Dupuydauby, affirme que le conflit qui l'opposait depuis 2006 à Bolloré pour le contrôle de la concession des ports d'Owendo et de Port-Gentil au Gabon « vient de trouver un terme favorable ».

Toujours selon Progosa, « la Cour de cassation vient de casser et annuler l'arrêt du 5 juillet 2007 en faveur de Bolloré et de confirmer l'arrêt rendu par la Cour d'appel judiciaire de Libreville le 22 juin 2007 en faveur de Progosa ».Le groupe espagnol indique dans le même communiqué que les actions de Sigeprag sont restituées à Progosa et que Bolloré devra verser 700 millions de Fcfa à titre de dommages et intérêts.

Le Gabon n'est pas le seul terrain où s'affrontent les deux sociétés. Au Togo, elles se livrent une bataille judiciaire féroce depuis plusieurs années pour le contrôle de l'activité de manutention. Un business ultra-profitable.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !