Libreville avant Lomé ?

10/03/2008
Libreville avant Lomé ?

Très actif au port de Lomé dans la gestion de l'activité conteneurs, le groupe espagnol Progosa vient de remporter une bataille judiciaire dans un autre pays ; au Gabon. C'est du moins ce qu'indique un communiqué émanant de cette société publié lundi. L'entreprise dirigée par Jacques Dupuydauby, affirme que le conflit qui l'opposait depuis 2006 à Bolloré pour le contrôle de la concession des ports d'Owendo et de Port-Gentil au Gabon « vient de trouver un terme favorable ».

Toujours selon Progosa, « la Cour de cassation vient de casser et annuler l'arrêt du 5 juillet 2007 en faveur de Bolloré et de confirmer l'arrêt rendu par la Cour d'appel judiciaire de Libreville le 22 juin 2007 en faveur de Progosa ».Le groupe espagnol indique dans le même communiqué que les actions de Sigeprag sont restituées à Progosa et que Bolloré devra verser 700 millions de Fcfa à titre de dommages et intérêts.

Le Gabon n'est pas le seul terrain où s'affrontent les deux sociétés. Au Togo, elles se livrent une bataille judiciaire féroce depuis plusieurs années pour le contrôle de l'activité de manutention. Un business ultra-profitable.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.