Lubna Al Qasimi : « Profitons des opportunités qu’offre le Togo »

15/03/2010
Lubna Al Qasimi : « Profitons des opportunités qu’offre le Togo »

Les Emirats arabes unis (EAU) ont l’intention de développer leurs investissements en Afrique de l’Ouest où leur présence est pour le moment insignifiante. C’est ce qu’a déclaré dimanche Sheikha Lubna Al Qasimi (photo), la ministre émirati du Commerce extérieur lors d’un forum organisé par l’Université NYU d’Abu Dhabi.
Les secteurs d’activité visés sont le pétrole, les mines, l’énergie, les transports, les services portuaires et la téléphonie mobile. Mais la ministre a invité les Etats africains à d’abord améliorer la qualité de leurs services.
Parmi les pays cités par Mme Al Qasimi, il y a le Togo où les Emirats sont présents via l’opérateur de téléphonie Moov, propriété d’Etisalat. « Des opportunités existent dans le tourisme, les services financiers et le transport aérien », a expliqué à republicoftogo.com Sheikha Lubna Al Qasimi.
Une délégation de la compagnie Emirates est venue l’année dernière à Lomé pour examiner la faisabilité de l’ouverture d’une ligne régulière entre le Togo et Dubaï. Un projet qui pourrait se concrétiser en 2010.
Le Togo et les EAU ont procédé à l’établissement de relations diplomatiques en décembre 2007.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.