MCC : le Togo se rapproche de l’éligibilité

08/09/2015
MCC : le Togo se rapproche de l’éligibilité

Réduire la pauvreté à travers une croissance économique durable

Le Togo espère être prochainement éligible au Millenium Challenge Account (MCA).

Le Millenium Challenge Corporation (MCC) est un organisme gouvernemental américain qui a été conçu par le Congrès en janvier 2004 pour réduire la pauvreté à travers la croissance économique durable dans les pays en voie de développement. Il est le fruit de l'engagement des Etats-Unis lors du Sommet de Monterrey (Mexique) de 2002 sur le financement pour le développement au cours duquel le gouvernement américain a appelé à un ‘nouveau contrat pour le développement international’ établissant un lien entre de plus grandes contributions des nations développées et une plus grande responsabilité des pays en voie de développement. 

Le MCC gère les différents comptes du Millénaire (Millenium Challenge Account) financés exclusivement par le Congrès américain. Le Togo doit remplir un certain nombre de critères pour être éligible et bénéficier ainsi d’appuis financiers non négligeables.

Selon le dernier scorecard réalisé en novembre 2014, le Togo a validé 7 indicateurs, contre seulement 5 l’année précédente. Mieux, il est parvenu à franchir les obstacles concernant deux exigences majeures, la politique commerciale et la liberté de la presse.

Pour mettre tous les atouts de son côté, les autorités ont créé l’année dernière une Cellule de coordination du processus d’éligibilité au MCA.

Elle a une mission de veille et de proposition de réformes nécessaires pour l’éligibilité. Cette Cellule a initié une série d’études dont les propositions et recommandations seront déclinées en plan d’action afin de parvenir au feu vert de l’administration US.   

Plusieurs études ont été lancées qui sont étudiées depuis lundi par les responsables de la Cellule MCA. Elles portent, notamment, sur la gestion de la concurrence, sur la promotion de la  participation du secteur privé dans les projets d’infrastructures, sur la lutte contre la corruption ou sur la politique de subventions de l’Etat en faveur des entreprises non compétitives.

La réunion a été ouverte par Kossi Assimaïdou, le ministre chargé de la Planification du développement.

‘Grâce au vaste chantier de réformes initiées par le gouvernement ces dernières années, notre pays se rapproche de l’éligibilité, mais des défis restent à relever, d’où la nécessité d’accélération de la mise en œuvre des réformes stratégiques et dynamiques en matière de gouvernance politique et institutionnelle, de gouvernance économique et dans les secteurs sociaux’, a-t-il précisé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.