Malgré la baisse, le trafic continue

30/03/2009
Malgré la baisse, le trafic continue

En dépit d'une baisse des prix à la pompe au Togo, le trafic d'essence depuis le Ghana se poursuit. C'est ce qu'indique lundi l'Agence ghanéenne de presse (officielle). Les stations-service de la ville d'Hohoe, dans la région de la Volta, sont dévalisées dès l'aube. L'essence est chargée dans des conteneurs, des bidons ou des réservoirs supplémentaires installés sur des camions. Une fois chargés, les véhicules passent la frontière toute proche pour aller revendre leur précieuse cargaison.

Le litre de super  sans plomb vaut un peu plus de 300 Fcfa au Ghana contre 445 au Togo.Le phénomène a pris une telle ampleur que la municipalité d'Hohoe doit se réunir dans les jours qui viennent pour prendre des mesures permettant de mettre un terme à ce trafic.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.