Malgré la baisse, le trafic continue

30/03/2009
Malgré la baisse, le trafic continue

En dépit d'une baisse des prix à la pompe au Togo, le trafic d'essence depuis le Ghana se poursuit. C'est ce qu'indique lundi l'Agence ghanéenne de presse (officielle). Les stations-service de la ville d'Hohoe, dans la région de la Volta, sont dévalisées dès l'aube. L'essence est chargée dans des conteneurs, des bidons ou des réservoirs supplémentaires installés sur des camions. Une fois chargés, les véhicules passent la frontière toute proche pour aller revendre leur précieuse cargaison.

Le litre de super  sans plomb vaut un peu plus de 300 Fcfa au Ghana contre 445 au Togo.Le phénomène a pris une telle ampleur que la municipalité d'Hohoe doit se réunir dans les jours qui viennent pour prendre des mesures permettant de mettre un terme à ce trafic.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !