Malgré la crise, la CFAO poursuit son développement

20/03/2008
Malgré la crise, la CFAO poursuit son développement

CFAO Motors est l'une des plus anciennes sociétés françaises installée au Togo. Filiale du Groupe PPR, un acteur mondial de la distribution et du luxe (propriété du Français François Pinault), CFAO est aujourd'hui présent dans 33 pays d'Afrique, 6 Dom-Tom et au Vietnam. Ses 10 200 collaborateurs évoluent au sein de 149 filiales et 287 sites.

Au Togo, CFAO Motors distribue les marques Toyota, Yamaha, et Bridgestone et exploite l'enseigne Budget (location de voiture)Son président directeur général est Togolais ; il s'agit de Jean-Daniel Setho (photo).

 

Quel est l'état de santé de la société que vous dirigez dans un contexte de crise économique depuis plusieurs années au Togo ?

Jean-Daniel Setho:

  Permettez-moi d'abord de remercier les autorités togolaises qui nous accompagnent dans cette période difficile de l'économie togolaise. En effet, notre société se porte bien, dans la mesure où nous maintenons l'outil de travail, l'emploi et le chiffre est en hausse constante.

C'est pour moi l'occasion d'adresser mes remerciements au chef de l'Etat ,Faure Gnassingbé, pour la confiance placée en notre structure, car nous réalisons beaucoup de transactions commerciales avec l'Etat togolais. Mes remerciements vont également à l'endroit de mon personnel pour son travail efficace. Il contribue modestement à la relance de l'économie togolaise.

En janvier dernier, vous avez reçu la visite de Joëlle Garriaud-Maylam, Sénateur représentant les Français établis hors de France. Quel était l'objet de sa visite?

 

Jean-Daniel Setho :

La sénatrice a rencontré les autorités togolaises. Elle a profité de son séjour pour rendre visite aux ressortissants français et c'est dans ce cadre qu'elle nous a fait honneur de visiter notre structure.

Cette visite lui a permis de découvrir notre savoir-faire. Elle nous a fait le grand honneur de nous décerner la médaille du Sénat Français. C'est une récompense que nous dédions au peuple togolais, à nos employés, à toute la jeunesse togolaise dans la mesure où nous sommes la seule société du Groupe CFAO à être dirigée par un "national" (depuis plus de 5 ans).

Vous avez signé récemment un contrat avec PSI-Togo. Qu'est-ce qui a motivé votre société à s'investir dans la lutte contre le Vih/sida?

 

Jean-Daniel Setho :

Nous ne pourrons évoluer, qu'en travaillant avec des collaborateurs en bonne santé. Et c'est dans ce sens que je m'investis depuis des années. J'ai créé l'association "Sida entreprise" avec beaucoup de sociétés de la place.

Ce contrat qui nous lie aujourd'hui à PSI vient à point nommé pour renforcer notre capacité à l'écoute du personnel en matière de lutte contre le sida.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.