Marchés publics : encore trop peu d’entreprises togolaises

07/09/2011
Marchés publics : encore trop peu d’entreprises togolaises

Trop peu d’entreprises togolaises gagnent des marchés publics dans le cadre de la politique de grands travaux lancée par le gouvernement et financée, en partie, par les bailleurs de fonds. 

C’est le constat dressé mardi par la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT). Les raisons ? Le manque de solidité financière, l’absence de références sérieuses et d’expertise et des carences évidentes en matière de gestion des marchés publics, de participation aux appels d’offres et d’exécution.

La CCIT et l’Union européenne, via le programme « Pro Invest » espèrent inverser la tendance.

Pour Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre, « Il est essentiel d’améliorer l’accès des entreprises à l’information sur les mécanismes de financement, les procédures de passation des marchés publics, les opportunités d’affaires, l’accompagnement des entreprises à soumissionner aux marchés. Il faut également que les entreprises créent des consortiums sur certains projets».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promotion de la culture de la transparence

Coopération

L'UE a annoncé vendredi le financement d’un nouveau programme de développement pour la préfecture d’Anié (région des Plateaux).

Akwaba !

Sport

4.000 sportifs et artistes venus de près de 80 pays participent à partir de vendredi aux VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan.

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

Baisse significative de l'incidence de la pauvreté

Développement

Le Premier ministre a présenté mercredi à New York le rapport intermédiaire du Togo sur les ODD.