Marchés publics : encore trop peu d’entreprises togolaises

07/09/2011
Marchés publics : encore trop peu d’entreprises togolaises

Trop peu d’entreprises togolaises gagnent des marchés publics dans le cadre de la politique de grands travaux lancée par le gouvernement et financée, en partie, par les bailleurs de fonds. 

C’est le constat dressé mardi par la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT). Les raisons ? Le manque de solidité financière, l’absence de références sérieuses et d’expertise et des carences évidentes en matière de gestion des marchés publics, de participation aux appels d’offres et d’exécution.

La CCIT et l’Union européenne, via le programme « Pro Invest » espèrent inverser la tendance.

Pour Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre, « Il est essentiel d’améliorer l’accès des entreprises à l’information sur les mécanismes de financement, les procédures de passation des marchés publics, les opportunités d’affaires, l’accompagnement des entreprises à soumissionner aux marchés. Il faut également que les entreprises créent des consortiums sur certains projets».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.