Marchés publics : encore trop peu d’entreprises togolaises

07/09/2011
Marchés publics : encore trop peu d’entreprises togolaises

Trop peu d’entreprises togolaises gagnent des marchés publics dans le cadre de la politique de grands travaux lancée par le gouvernement et financée, en partie, par les bailleurs de fonds. 

C’est le constat dressé mardi par la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT). Les raisons ? Le manque de solidité financière, l’absence de références sérieuses et d’expertise et des carences évidentes en matière de gestion des marchés publics, de participation aux appels d’offres et d’exécution.

La CCIT et l’Union européenne, via le programme « Pro Invest » espèrent inverser la tendance.

Pour Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre, « Il est essentiel d’améliorer l’accès des entreprises à l’information sur les mécanismes de financement, les procédures de passation des marchés publics, les opportunités d’affaires, l’accompagnement des entreprises à soumissionner aux marchés. Il faut également que les entreprises créent des consortiums sur certains projets».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.

L'évènement digital de la rentrée

Tech & Web

Le Togo a amorcé sa révolution numérique. L’essor de la sphère digitale, synonyme de développement économique et social, est incontournable.