Marchés publics : le secteur privé à la traîne

22/06/2015
Marchés publics : le secteur privé à la traîne

Méconnaissance des procédures et fourniture de faux

A peine 37% d’entreprises privées togolaises ont participé à des appels d'offres publics l’année dernière, a indiqué lundi Théophile René Kapo, le directeur général de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP). 

Plusieurs raisons expliquent ce faible engagement, une faible connaissance des procédures de la commande publique et des défaillances constatées à l’ouverture des dossiers, mais il y aussi des pratiques frauduleuses (fourniture de faux documents administratifs et comptables) qui ont exclu de nombreuses sociétés sous le coup de mesures disciplinaires.

Pour toutes les entreprises en situation régulière, l’ARMP organise jusqu’au 4 juillet prochain des formations relatives à la soumission d’appels d’offres publics.

‘Le secteur privé constitue le symbole de la vitalité économique d’un pays. Il est nécessaire de s’assurer qu’il dispose de toute l’information pour participer efficacement à la vie économique, notamment via la commande publique’, explique Théophile René Kapou.

L’ARMP veille à ce que tout le processus de sélection et d’attribution soit irréprochable.

Les sociétés indélicates sont systématiquement écartées et sanctionnées. En cas de conflit lors d’un appel d’offres, le Comité de règlement des différends (CRD) est chargé d’arbitrer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.