Mauvais souvenir

11/01/2016
Mauvais souvenir

Le 13 janvier 2013, les commerçantes du grand marché de Lomé constatent les dégâts

Le 10 et 12 janvier 2013, les grands marchés de Kara et de Lomé partaient en fumée après des incendies d’origine criminelle. Ce drame économique a laissé sur le carreau plus de 3.000 commerçantes.

Le gouvernement a dédommagé les sinistrés à hauteur de 2 milliards et la même somme a été consacrée à la construction de marchés provisoires dans les deux villes.

La Banque africaine de développement (BAD) a apporté un soutien de 10 milliards de Fca pour la reconstruction des deux bâtiments.

Des cabinets d’architecture togolais ont été retenus et la phase d’ingénierie est achevée. Les appels d’offres sont en préparation.

L’initiative gouvernementale est la bienvenue. Le commerce est le fer de lance de la relance. 

Concernant le volet judiciaire, l’instruction se poursuit. Plusieurs personnes ont été inculpées et bénéficient d’un régime de liberté provisoire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.