Meilleure gestion des ressources minières

14/12/2009
Meilleure gestion des ressources minières

Le Premier ministre Gilbert Houngbo a ouvert lundi un atelier sur l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), organisé conjointement par le gouvernement togolais et la Banque mondiale.

Pour assurer une meilleure gestion des ressources minières et accompagner une politique de bonne gouvernance, le Togo a décidé d’adhérer à l’ITIE. Il s'agit d’un programme qui vise à assurer la transparence des paiements et des revenus générés par les industries extractives, de rendre ces informations accessibles à la société civile et au grand public, et à permettre que la richesse tirée de ces industries contribue de façon efficace à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté.

En choisissant d’adhérer à l’ITIE, le Togo s’est engagé résolument à assurer la transparence et une gestion saine du secteur minier.

Des fonctionnaires du ministère de l’Economie et des Finances, des partenaires en développement et les médias participent aux travaux qui « En manifestant son intention d’adhérer à cette initiative d’envergure mondiale, le Togo réaffirme sa détermination à œuvrer pour que les richesses créées par ses industries minières contribuent de façon efficiente à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté » a déclaré le Premier ministre Gilbert Houngbo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.