Mines : Dammipi veut le respect des conditions de travail

19/02/2011
Mines : Dammipi veut le respect des conditions de travail

Plusieurs accidents de travail se sont produits le 7 février dernier sur le site de la mine de fer de Bangeli provoquant la mort d’un ouvrier et en blessant six autres. Le ministre de l’Energie et des Mines, Dammipi Noupokou, se rendra sur place mardi.

Republicoftogo.com : Que s’est-il réellement passé à Bangeli ?
Dammipi Noupokou : Les ouvriers de la mine sont ramenés tous les soirs chez eux par bus.
Dans la soirée du 7 février, certains d’entre-eux, apparemment pressés, ont choisi de monter sur la benne d’un camion déjà chargé au lieu de prendre le moyen de transport habituel.
Ce qui s’est passé c’est que le camion a donné un coup de frein qui a propulsé les passagers vers l’avant. Certains ont été blessés et on déplore une victime.
Republicoftogo.com : Des voix s’élèvent pour dénoncer les conditions de travail dans cette mine.
Dammipi Noupokou: Nous suivons avec une grande attention ces questions. Les autorités ont délivré un permis à la société exploitante sur la base d’un contrat qui définit clairement les conditions de travail et les obligations de l’employeur.
Si des gens étaient informés de dysfonctionnements, je pense qu’ils auraient dû nous le dire à temps plutôt que d’attendre l’accident pour en parler.
D’ici mardi je serai à Bangeli afin d’obtenir plus d’information sur les conditions de travail et pour examiner avec l’entreprise les mesures qui ont été prises pour assister les blessés lors de l’accident.
Je saisirai aussi l’occasion pour voir comment solutionner les problèmes d’alimentation en énergie de cette localité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !