Moins de corruption au Togo

06/12/2012
Moins de corruption au Togo

Transparency International, la principale organisation de la société civile qui se consacre à la transparence et à l’intégrité de la vie publique et économique, vient de publier son indice de perception de la corruption (IPC) pour l’année 2012.

L’IPC exprime les perceptions des acteurs de la vie économique sur les niveaux de corruption affectant la vie publique dans près de 180 pays, dont le Togo. Partout dans le monde, la corruption continue à faire des ravages. En effet, deux tiers des pays évalués obtiennent un score inférieur à 50, sur une échelle allant de 0 (perçu comme fortement corrompu) à 100 (perçu comme très peu corrompu). 

L’édition 2012 permet d’observer que le Togo a fait de gros progrès en la matière. Situé à 30 points sur l’échelle, il est à la 128e place, soit un gain de 15 points par rapport à l’année précédente.

Certes, il reste du travail pour réduire le niveau de corruption, mais l’indice illustre les efforts menés par les autorités pour le combattre avec détermination.

Informations complémentaires

RAPPORT IPC.pdf 4,42 MB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les voies vers l'émergence

Développement

Le Togo s’est doté d’un nouveau Plan national de développement (PND) en phase avec les objectifs de développement durable (ODD).

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.