Moins de paperasse, plus d’efficacité

13/12/2013
Moins de paperasse, plus d’efficacité

Un guichet unique électronique du commerce extérieur sera créé prochainement au Togo. Un décret a été pris en ce sens lors du conseil des ministres qui s’est déroulé jeudi.

Le décret adopté rend obligatoire le passage par le système d’information du guichet, de toutes les marchandises à l’import, à l’export, en transit ou en transbordement, effectués par voie maritime, aérien ou terrestre.

L’Etat a signé le 10 octobre dernier avec Bureau Veritas un contrat de concession de 10 ans pour la mise en place de ce système.

L’attributaire du marché est leader mondial des services d’évaluation de conformité et de certification. Il va investir près de 6 milliards de Fcfa.

D’ici deux ans, le projet sera 100% opérationnel.

Ce Guichet électronique va permettre, d’une part, de favoriser la transparence dans les relations entre les acteurs du commerce et, d’autre part, de réduire considérablement les délais de traitement des marchandises.

Ce boom technologique devrait contribuer à accroître le trafic commercial terrestre, aéroportuaire et portuaire. Le Togo pourra à brève échéance profiter de sa position géographique dans la sous-région en facilitant les formalités aux entreprises.

La facilitation du commerce international est au cœur des préoccupations des Etats qui tentent de se débarrasser de procédures trop lourdes. Il faut parfois plus de 100 formulaires pour une simple opération d’importation ou d’exportation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.