Moov aurait réglé son problème avec le Togo

30/01/2015
Moov aurait réglé son problème avec le Togo

30% de la filiale à des actionnaires togolais

Maroc Telecom a finalisé l’acquisition des six filiales subsahariennes d’Etisalat (opérant sous la marque Moov) dont Moov-Togo, a indiqué Abdeslam Ahizoune, le PDG du groupe marocain.

Le Togo constituait sans doute la partie la plus délicate des négociations.

En effet, l’opérateur s’était vu reprocher une violation du cahier des charges signé en décembre 2009 avec l’Etat et qui prévoyait que 30% de la filiale locale soit  détenue par des personnes physiques ou morales togolaises. Or, au fil des ans l’actionnariat a été dilué à moins de 5%. 

Un non respect du contrat de licence, selon l’ART&P qui avait alors infligé une amende de 300 millions de fcfa en septembre dernier à Moov.

Le feu vert donné par les autorités togolaises à Maroc Telecom semble indiquer que le différend a été résolu. Aucune confirmation officielle n’était disponible vendredi à Lomé.

Maroc Telecom, désormais deuxième opérateur de télécommunications du continent après le sud africain MTN, est présent dans 10 pays. L’actionnaire majoritaire est Etisalat (Emirats arabes unis).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.