Moov aurait réglé son problème avec le Togo

30/01/2015
Moov aurait réglé son problème avec le Togo

30% de la filiale à des actionnaires togolais

Maroc Telecom a finalisé l’acquisition des six filiales subsahariennes d’Etisalat (opérant sous la marque Moov) dont Moov-Togo, a indiqué Abdeslam Ahizoune, le PDG du groupe marocain.

Le Togo constituait sans doute la partie la plus délicate des négociations.

En effet, l’opérateur s’était vu reprocher une violation du cahier des charges signé en décembre 2009 avec l’Etat et qui prévoyait que 30% de la filiale locale soit  détenue par des personnes physiques ou morales togolaises. Or, au fil des ans l’actionnariat a été dilué à moins de 5%. 

Un non respect du contrat de licence, selon l’ART&P qui avait alors infligé une amende de 300 millions de fcfa en septembre dernier à Moov.

Le feu vert donné par les autorités togolaises à Maroc Telecom semble indiquer que le différend a été résolu. Aucune confirmation officielle n’était disponible vendredi à Lomé.

Maroc Telecom, désormais deuxième opérateur de télécommunications du continent après le sud africain MTN, est présent dans 10 pays. L’actionnaire majoritaire est Etisalat (Emirats arabes unis).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.