Moov bouge encore

11/11/2009
Moov bouge encore

Malgré l'expiration, mardi, du délai de suspension provisoire du réseau de téléphonie mobile Moov, les responsables d'Etisalat (Emirats arabes unis) sont toujours en pourparlers avec les autorités togolaises. Ils ont soumis mercredi de nouvelles propositions au gouvernement qui devrait les étudier lors du prochain Conseil des ministres.

L'opérateur a été suspendu 10 août dernier pour non respect des conditions de renouvellement de sa licence.L'Etat togolais lui réclame 20 milliards Fcfa, payables par échelonnement jusqu'en décembre prochain.

Outre le Togo, le groupe Etisalat est largement présent en Afrique au Bénin, au Burkina Faso, en RCA, au Gabon, en Côte d'Ivoire, au Niger, en Tanzanie et au Soudan.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.