Moov est suspendu !

10/08/2009
Moov est suspendu !

La menace planait depuis quelques temps. Depuis 14h GMT, le réseau de l'opérateur GSM Moov est suspendu sur toute l'étendue du territoire. "Nous n'avons fait que notre travail de régulateur. Les responsables de Moov ne sont pas venus payer leur dû et nous avons coupé le signal" a déclaré un fonctionnaire de l'Autorité de règlementation des secteurs des postes et télécommunications du Togo.

Les officiels comme l'opérateur n'ont fait aucune déclaration concernant cette suspension, mais tout porte à croire que des négociations sont en cours pour un éventuel rétablissement des connexion.   L'Etat réclame à Moov une redevance de 20 milliards de Fcfa pour renouveler sa licence.Les abonnés vivent avec désarroi cette situation. "Il y a près d'une heure que je tente en vain de téléphoner à partir de mon portable, je viens juste de réaliser que c'est une suspension. C'est dommage que nous en soyons arrivé là" explique Kodjo Anaou, un abonné de Moov. Quant à l'Association toglaise des consommateurs (ATC), elle souhaite qu'un délai supplémentaire soit accordé à l'opérateur pour lui permettre d'honorer son engagement.

  "Nous avons été interpelés par plusieurs abonnés et nous avons demandé aux autorités d'accorder un délai supplémentaires à Moov afin de lui permettre de remplir ses obligations", explique Agouta Oyenga, secrétaire général de l'ATC.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.