Moov est suspendu !

10/08/2009
Moov est suspendu !

La menace planait depuis quelques temps. Depuis 14h GMT, le réseau de l'opérateur GSM Moov est suspendu sur toute l'étendue du territoire. "Nous n'avons fait que notre travail de régulateur. Les responsables de Moov ne sont pas venus payer leur dû et nous avons coupé le signal" a déclaré un fonctionnaire de l'Autorité de règlementation des secteurs des postes et télécommunications du Togo.

Les officiels comme l'opérateur n'ont fait aucune déclaration concernant cette suspension, mais tout porte à croire que des négociations sont en cours pour un éventuel rétablissement des connexion.   L'Etat réclame à Moov une redevance de 20 milliards de Fcfa pour renouveler sa licence.Les abonnés vivent avec désarroi cette situation. "Il y a près d'une heure que je tente en vain de téléphoner à partir de mon portable, je viens juste de réaliser que c'est une suspension. C'est dommage que nous en soyons arrivé là" explique Kodjo Anaou, un abonné de Moov. Quant à l'Association toglaise des consommateurs (ATC), elle souhaite qu'un délai supplémentaire soit accordé à l'opérateur pour lui permettre d'honorer son engagement.

  "Nous avons été interpelés par plusieurs abonnés et nous avons demandé aux autorités d'accorder un délai supplémentaires à Moov afin de lui permettre de remplir ses obligations", explique Agouta Oyenga, secrétaire général de l'ATC.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.