Namaste

05/01/2017
Namaste

Delhi joue une partie serrée avec Pékin

Le Togo sera présent au XIIe Conclave Inde-Afrique organisé par l’Exim Bank of India. C’est ce qu’a confirmé jeudi le président de la Chambre de commerce (CCIT) Germain Essohouna Meba.

Une vingtaine de chefs d’entreprises devraient faire le voyage de New Delhi pour participer à 48h d’échanges avec les entreprises indiennes. Une réunion d’information est organisée vendredi par la CCIT à Lomé.

L’Exim Bank of India, qui a accordé près de 100 millions de dollars de financement au Togo, est le bras armé de l’expansion en Afrique.

Si Delhi n’est pas encore perçue, sauf exceptions, comme un acteur majeur sur le continent africain, ses échanges avec lui se développent pourtant de façon quasi exponentielle, passant de 3 milliards de dollars en 2000 à ... 70 milliards en 2014. 

Encore loin derrière la Chine dont le commerce avec l’Afrique frôle les 200 milliards de dollars, soit plus que le PIB des 30 plus petites économies africaines. 

C'est dire que l’Inde apparaît, pour les dirigeants africains, comme une alternative à ne pas négliger. Ses 8 % de croissance annuelle alimentent une très forte demande de matières premières présentes sur leur sol. 

L’Inde ambitionne de parvenir en 2017 à 100 milliards d’investissements sur le continent.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.

Victoire de Prinz Lorenzo

Sport

Le boxeur togolais Prinz Lorenzo s'est imposé vendredi soir à Kara face au Bosniaque Milos Janjani.