New Delhi à la conquête de l’Afrique

13/03/2010
New Delhi à la conquête de l’Afrique

Gilbert Houngbo (photo), le Premier ministre du Togo, est arrivé vendredi soir à New Delhi où il prendra part le 14 mars au 6e Forum de partenariat Inde-Afrique, organisé par l'Exim Bank et la Confédération des industries indiennes (CFI). 

L’Inde ambitionne de doubler les échanges avec le continent africain pour atteindre 70 milliards de dollars d'ici 5 ans.

34 pays sont représentés à ce conclave qui aura à discuter de projets d’investissements en Afrique pour un montant supérieur à 9 milliards de dollars.
La réunion de Delhi a également pour but de définir une feuille de route un an avant la tenue du deuxième sommet Inde-Afrique
Le ministre des Affaires étrangères, S.M. Krishna, ouvrira lundi les travaux du forum.
« Nous allons discuter de 145 projets qui représentent un investissement de 9 milliards de dollars. Certains concernent le Togo et d’autres pays d’Afrique », a expliqué à republicoftogo.com Vishnu Prakash, le porte parole du ministre.
Gilbert Houngbo se dit persuadé que l’Inde va devenir un partenaire majeur de l’Afrique dans les prochaines années. « Ce pays est puissant, bourré de compétences et connaît parfaitement les besoins des pays en développement », explique le Premier ministre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.