New Delhi à la conquête de l’Afrique

13/03/2010
New Delhi à la conquête de l’Afrique

Gilbert Houngbo (photo), le Premier ministre du Togo, est arrivé vendredi soir à New Delhi où il prendra part le 14 mars au 6e Forum de partenariat Inde-Afrique, organisé par l'Exim Bank et la Confédération des industries indiennes (CFI). 

L’Inde ambitionne de doubler les échanges avec le continent africain pour atteindre 70 milliards de dollars d'ici 5 ans.

34 pays sont représentés à ce conclave qui aura à discuter de projets d’investissements en Afrique pour un montant supérieur à 9 milliards de dollars.
La réunion de Delhi a également pour but de définir une feuille de route un an avant la tenue du deuxième sommet Inde-Afrique
Le ministre des Affaires étrangères, S.M. Krishna, ouvrira lundi les travaux du forum.
« Nous allons discuter de 145 projets qui représentent un investissement de 9 milliards de dollars. Certains concernent le Togo et d’autres pays d’Afrique », a expliqué à republicoftogo.com Vishnu Prakash, le porte parole du ministre.
Gilbert Houngbo se dit persuadé que l’Inde va devenir un partenaire majeur de l’Afrique dans les prochaines années. « Ce pays est puissant, bourré de compétences et connaît parfaitement les besoins des pays en développement », explique le Premier ministre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.