Non respect des accords de Yamoussoukro

23/06/2011
Non respect des accords de Yamoussoukro

En dépit de l’accord de Yamoussoukro sur le trafic aérien, il s’avère difficile d’obtenir les droits de trafic pour certains pays pourtant signataires. Le Sénégal, par exemple, refuse toujours de nous accorder ces droits.

C’est ce qu’explique Busera Awel (photo), le directeur général de la compagnie Asky, basée au Togo dans une interview accordée au magazine spécialisé « Aviation Business Journal ».

Asky est confronté depuis son lancement en janvier 2010 à une politique protectionniste des autorités sénégalaises qui ont elles mêmes lancé Sénégal Airlines. Le principe ciel ouvert reste donc théorique. 

Dans l’entretien, M. Awel rappelle que la compagnie assure 60 vols par semaine au départ de Lomé vers 20 destinations africaines avec un coefficient de remplissage de 62% et près de 300.000 passagers transportés depuis son lancement.

Cette compagnie a comme partenaire stratégique Ethiopian Airlines.

 

Lire l’interview sur le site du journal 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.