‘Nous faisons le maximum pour faire baisser les tarifs’

21/03/2014
‘Nous faisons le maximum pour faire baisser les tarifs’

Patrick Alexandre

L’état-major Afrique d’Air France était à Lomé vendredi pour présenter les résultats de compagnie au Togo et évoquer les innovations à venir.

Autour de Denis Jégu, le délégué local, Franck Legré, directeur général Afrique Air France-KLM et Patrick Alexandre, directeur général commercial du groupe.

En 2013, la compagnie a transporté 87.000 passagers entre le Togo et la France, dont près de la moitié en correspondance. ‘Il y a eu une augmentation du trafic cela signifie que la santé économique du pays est meilleure’, a reconnu Patrick Alexandre.

Les deux responsables n’ont pas nié que les tarifs étaient élevés, mais ils ont souligné qu’Air France faisait son maximum pour offrir à ses clients des offres promotionnelles qui rencontrent, ont-ils indiqué, un vif succès.

Dans l’entretien qui suit, MM. Alexandre et Legré répondent aux questions qui démangent les passagers.

Republicoftogo.com : La question est récurrente : Pourquoi les tarifs sont-ils si chers ?

Patrick Alexandre : C’est quelque part lié aux coûts de productions. Mais je voudrais faire remarquer qu’aujourd’hui, plus de 45% des passagers qui voyagent en classe économique bénéficient d’un tarif promotionnel. L’augmentation du nombre de passagers utilisant ces offres est en augmentation de 78%. Je connais l’importance des voyages, des liens familiaux qui unissent le Togo avec la France. Nous faisons vraiment le maximum.

Republicoftogo.com : Malgré tout, cette question des prix est la principale préoccupation des passagers. Et cela pose le problème de la relance du tourisme au Togo. Un séjour d’une semaine en Thaïlande coûte moins cher qu’un seul billet d’avion pour Lomé ?

Patrick Alexandre : Probablement parce que les réceptifs sont différents. Ce qui fait la différence, ce sont les coûts de production, d’infrastructures, et de sécurité, notamment.

L’important pour nous est de parvenir à des coûts le plus bas possible. Nous faisons des efforts et cela va se répercuter sur les tarifs.

L’autre raison d’avoir des tarifs bas, c’est le volume. Quand vous offrez des centaines de milliers de sièges, il est évident que les prix sont inférieurs. L’augmentation du trafic vers Lomé a permis de proposer de nouvelles offres tarifaires.

Dès lors que l’on propose plus de capacité,  avec des très gros porteurs, le coût unitaire du siège baisse. C’est ainsi qu’Air France mettra bientôt en service des Airbus A380 vers Dakar et Abidjan.

Republicoftogo.com : Certains passagers se plaignent de l’annulation intempestive de vols entre Lomé et Paris ou l’inverse, faute de remplissage. Pourquoi des changements de dernière minute ?

Patrick Alexandre : Ces changements de dernière minute sont rarissimes. Vous évoquez quelque chose qui est peut-être arrivé que je n’ai pas en tête, mais en tout cas c’est très rare. 

Air France est présent en Afrique depuis 80 ans, on ne peut pas avoir un comportement erratique. Nous tenons absolument à la qualité.

Sylvie Zanou, Patrick Alexandre, Franck Legré et Denis Jégu

Republicoftogo.com : En terme de trafic passager entre la France et le Togo, Air France a-t-il constaté une hausse significative en 2013 et au premier trimestre 2014 ?

Patrick Alexandre : Le développement du trafic est lié à la santé d’un pays. Le développement du trafic vers Lomé est réel avec 87.000 passagers transportés. Ça veut dire que quelque part, l’économie se porte mieux.

Effectivement, il y a une augmentation du trafic entre Lomé et le reste du monde.

Le reste du monde, c’est important car la moitié des passagers qui prennent Air France, ne s’arrêtent pas à Paris mais continuent à l’international.

Republicoftogo.com : Comment votre compagnie affronte la concurrence ?

Frank Legré : Nous développons une relation attentionnée avec les clients. C’est trouver les mots et les gestes pour se différencier de la concurrence. C’est redonner de l’autonomie au personnel local pour prendre une décision en faveur du client, ne pas se défausser.

La force de notre réseau, c’est aussi les 160 vols par semaine, Air-France/ KLM vers l’Afrique mais aussi une formidable porte d’ouverture vers le monde via le Hub de l’aéroport Charles de Gaulle qui offre la possibilité à nos clients togolais d’aller partout dans le monde. Je crois que c’est aussi cela qui fait la force de la compagnie.

Republicoftogo.com : Quelles sont les nouveautés pour cette saison ?

Frank Legré : Il n’y a pas de grandes nouveautés sur Lomé-Paris. Il y a juste un renforcement de notre desserte. 

Pour l’été 2014, nous aurons notre 5e vol hebdomadaire jusqu’à la fin septembre afin de mieux couvrir la pointe estivale et satisfaire nos clients Togolais et Français qui se rendront au Togo pour les vacances.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.