Nouveau port de pêche à Gbétchogbé

29/08/2014
Nouveau port de pêche à Gbétchogbé

Les pouvoirs publics ont décidé d’aménager un nouveau port de pêche à proximité du port autonome dont les travaux d’extension ont réduit la capacité d’accueil et de mouvement des bateaux.

Un comité technique vient d’être mis sur pied. Le site choisi est celui du village de Gbétchogbé. Le port pourra accueillir bateaux et pirogues et un quai permettra de décharger aisément le poisson.

Le financement est assuré par la Banque Mondiale, le FIDA et la FAO et s’inscrit dans le cadre du Programme national d’investissement et de sécurité alimentaire (PNIASA).

Ce Programme national comprend un important volant pêche. 

D'après l’UEMOA, cette activité contribue à hauteur de 4% du PIB du secteur primaire. Les estimations annuelles varient entre 12.000 et 17.000 tonnes. La pêche emploie 22.000 personnes réparties entre 10.000 pêcheurs (60% à temps plein) et 12.000 commerçantes et transformatrices de poissons. Tous ces emplois font vivre directement et indirectement environ 150.000 Togolais. Néanmoins, la production ne permet pas de couvrir tous les besoins de la population. 60% du poisson consommé au Togo est importé.

La construction du nouveau port de pêche devrait permettre d’inverser la tendance.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.