Nouvelle gouvernance minière

15/02/2017
Nouvelle gouvernance minière

Une industrie au service des populations

Le Togo devrait adopter prochainement un nouveau code minier conforme aux dispositions fixées par l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine, 8 pays).

Une réunion s’est ouverte mercredi à Lomé sous les auspices de l’organisation régionale.

La nouvelle version du texte porte sur la révision des délais et des permis de recherche, de l’actionnariat des sociétés minières afin de garantir la transparence. Un élu ne pourra plus détenir d’actions et devra les vendre avant de prendre ses fonctions officielles. Ceci afin d’éviter tout conflit d’intérêt.

Le code sera beaucoup plus précis en matière de fiscalité. Le volet environnement n’est pas oublié avec l’obligation d’inscrire ces obligations dans le cahier des charges. Les exploitants auront l’obligation de créer des fonds de restauration des terres et de financer des projets agricoles autour des exploitations ;

L’UEMOA veut imposer une nouvelle gouvernance dans le secteur minier. Une démarche communautaire dont l’ambition est d’assurer aux populations un développement économique et une meilleure qualité de vie.

Le Togo devrait adopter prochainement un nouveau code minier conforme aux dispositions fixées par les 8 pays de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine).

Une réunion s’est ouverte mercredi à Lomé sous les auspices de l’organisation régionale.

La nouvelle version du texte porte sur la révision des délais et des permis de recherche, de l’actionnariat des sociétés minières afin de garantir la transparence. Un élu ne pourra plus détenir d’actions et devra les vendre avant de prendre ses fonctions officielles. Ceci afin d’éviter tout conflit d’intérêt.

Le code sera beaucoup plus précis en matière de fiscalité. Le volet environnement n’est pas oublié avec l’obligation d’inscrire ces obligations dans le cahier des charges. Les exploitants auront l’obligation de créer des fonds de restauration des terres et de financer des projets agricoles autour des exploitations ;

L’UEMOA veut imposer une nouvelle gouvernance dans le secteur minier. Une démarche communautaire dont l’ambition est d’assurer aux populations un développement économique et une meilleure qualité de vie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.