Nouvelle mission de la BM à Lomé

20/03/2009
Nouvelle mission de la BM à Lomé

Le ministre de la Coopération, Gilbert Bawara, a accueilli jeudi au poste frontière de Savi Condji (séparant le Bénin du Togo) une forte délégation de fonctionnaires de la Banque mondiale (BM). Elle est composée de sept administrateurs, d'un sous-administrateur, du directeur des opérations de la BM pour le Togo et du représentant résident de l'institution dans le pays.

Dès son arrivée à Lomé, les membres de la Banque ont tenu une réunion sur les activités de l'organisation du corridor Abidjan-Lagos ; un projet qui vise à ralentir la propagation du sida le long de l'axe Abidjan-Lagos qui regroupe les population de Côte d'Ivoire, du Ghana, du Togo, du Bénin et du Nigéria.Le but de cette mission est d'examiner les moyens de renforcer la coopération entre le Togo et la BM. Des entretiens sont prévus avec les autorités, les responsables politiques et de la société civile.

Gilbert Bawara s'est félicité pour le rôle actif joué par l'institution dans la relance économique au Togo.

« Il est essentiel qu'un pays comme le Togo, qui sort d'une longue crise, engage et poursuive les réformes économiques et institutionnelles qui pourront inspirer confiances aux investisseurs et aux bailleurs internationaux. J'ai donc encouragé le Chef de l'Etat à poursuivre cet effort », avait déclaré en septembre 2008 à Lomé Kathryn Ezekwesili, la vice-présidente de la Banque mondiale pour l'Afrique après un entretien avec le président Faure Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.