Nouvelle mission de la BM à Lomé

20/03/2009
Nouvelle mission de la BM à Lomé

Le ministre de la Coopération, Gilbert Bawara, a accueilli jeudi au poste frontière de Savi Condji (séparant le Bénin du Togo) une forte délégation de fonctionnaires de la Banque mondiale (BM). Elle est composée de sept administrateurs, d'un sous-administrateur, du directeur des opérations de la BM pour le Togo et du représentant résident de l'institution dans le pays.

Dès son arrivée à Lomé, les membres de la Banque ont tenu une réunion sur les activités de l'organisation du corridor Abidjan-Lagos ; un projet qui vise à ralentir la propagation du sida le long de l'axe Abidjan-Lagos qui regroupe les population de Côte d'Ivoire, du Ghana, du Togo, du Bénin et du Nigéria.Le but de cette mission est d'examiner les moyens de renforcer la coopération entre le Togo et la BM. Des entretiens sont prévus avec les autorités, les responsables politiques et de la société civile.

Gilbert Bawara s'est félicité pour le rôle actif joué par l'institution dans la relance économique au Togo.

« Il est essentiel qu'un pays comme le Togo, qui sort d'une longue crise, engage et poursuive les réformes économiques et institutionnelles qui pourront inspirer confiances aux investisseurs et aux bailleurs internationaux. J'ai donc encouragé le Chef de l'Etat à poursuivre cet effort », avait déclaré en septembre 2008 à Lomé Kathryn Ezekwesili, la vice-présidente de la Banque mondiale pour l'Afrique après un entretien avec le président Faure Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Système électronique de suivi du courrier

Tech & Web

La société des postes du Togo a lancé son service ‘Post Tracker’. Pour les clients, c'est l'assurance de la traçabilité. 

CAN 2017 : tirage au sort le 19 octobre

Sport

Les têtes de série pour la Coupe d'Afrique des nations 2017 ont été désignées mardi. Le Togo se trouve dans le Pot 4 avec l'Ouganda et le Zimbabwe, notamment.

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.