Organiser le secteur informel

01/05/2014
Organiser le secteur informel

Ingrid Awadé

A l’occasion de la fête du travail, la toute nouvelle directrice générale de la Délégation à l’organisation du secteur Informel (DOSI), Ingrid Awadé, a souligné l’importance qu’elle accordait à la promotion de ces centaines de milliers d’emplois qui constituent l’un des pivots de l’économie togolaise. 

‘Le secteur informel est pourvoyeur de richesse car il est source d’emploi et de revenus’, a-t-elle déclaré. 

Mme Awadé a annoncé que d’importantes mesures seront annoncées prochainement en faveur du secteur informel. 

Au Togo, comme partout ailleurs en Afrique, le secteur informel se développe dans l'anarchie et dans l'opacité la plus totale. Essentiel à la machine économique, créateur d'emplois, il échappe néanmoins à toute fiscalité, ce qui ne fait pas l'affaire du Trésor public et des opérateurs eux-mêmes qui se trouvent dans l’impossibilité d’accéder au secteur bancaire. 

Le business informel contribuerait à hauteur de 44% du PIB national.

Les autorités n'entendent pas le freiner ; elles souhaitent simplement l'organiser et mieux le contrôler. Ce sont les objectifs assignés à la DOSI. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.