Organiser le secteur informel

01/05/2014
Organiser le secteur informel

Ingrid Awadé

A l’occasion de la fête du travail, la toute nouvelle directrice générale de la Délégation à l’organisation du secteur Informel (DOSI), Ingrid Awadé, a souligné l’importance qu’elle accordait à la promotion de ces centaines de milliers d’emplois qui constituent l’un des pivots de l’économie togolaise. 

‘Le secteur informel est pourvoyeur de richesse car il est source d’emploi et de revenus’, a-t-elle déclaré. 

Mme Awadé a annoncé que d’importantes mesures seront annoncées prochainement en faveur du secteur informel. 

Au Togo, comme partout ailleurs en Afrique, le secteur informel se développe dans l'anarchie et dans l'opacité la plus totale. Essentiel à la machine économique, créateur d'emplois, il échappe néanmoins à toute fiscalité, ce qui ne fait pas l'affaire du Trésor public et des opérateurs eux-mêmes qui se trouvent dans l’impossibilité d’accéder au secteur bancaire. 

Le business informel contribuerait à hauteur de 44% du PIB national.

Les autorités n'entendent pas le freiner ; elles souhaitent simplement l'organiser et mieux le contrôler. Ce sont les objectifs assignés à la DOSI. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.