Ouvrir les vannes

17/10/2011
Ouvrir les vannes

Dans combien de temps le gazoduc de l’Afrique de l’Ouest sera-t-il opérationnel. C’est la question que tout le monde se pose et, en premier lieu, les ministres de l’Energie des pays actionnaires : Togo, Nigeria, Bénin et Ghana.

Le ministre togolais des Mines et Energie, Noupokou Dammipi (photo), qui assure pour un an la présidence de l’Autorité du gazoduc de l’Afrique de l’Ouest (WAGPA), met tout en œuvre pour rende effective l’ouverture des vannes permettant d’acheminer le gaz naturel vers les centrales des différents pays. A Lomé, la nouvelle centrale thermique est fin prête depuis la fin de l’année dernière.

Prévue pour 2010, la mise en exploitation commerciale a été repoussée à plusieurs reprises.

Et c’est justement pour évoquer cette question que le Comité des ministres du WAGPA se réunit mardi à Lomé. 

Outre M. Dammipi, ses collègues du Ghana, du Bénin et du Nigeria seront autour de la table.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.