Ouvrir les vannes au plus vite

29/01/2010
Ouvrir les vannes au plus vite

Les ministres des Mines et de l’Energie du Nigeria, du Bénin, du Ghana et du Togo, tous partenaires du projet de gazoduc de l’Afrique de l’Ouest (WAPCO), sont réunis à Lomé depuis vendredi matin.
« Cette rencontre doit identifier les défis majeurs qui restent à relever et définir les nouvelles orientations du projet qui devront permettre d’arriver au stade opérationnel très rapidement», a déclaré le ministre togolais de l’Energie, Dammipi Noupokou.
Le lancement des activités du gazoduc est théoriquement prévu pour la fin du premier trimestre de cette année.
Le pipeline, long de 1.033 kilomètres et d'un coût de 500 millions de dollars devrait initialement transporter 120 millions de mètres cubes de gaz par jour du Nigeria vers ses trois voisins ouest africains.
Parmi les objectifs assignés à la Wapco figurent notamment la fourniture, d’un gaz propre, abondant, stable et économique depuis le Nigeria pour favoriser le développement du Ghana, du Togo et du Bénin. 

La Societe Togolaise de Gaz est actionnaire de WAPCO à hauteur de 2% , aux côtés de Chevron West African Gas Pipeline Ltd, de Shell Overseas Holdings Limited ou de BenGaz (Bénin).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.