Paris double le montant de son aide

02/09/2008
Paris double le montant de son aide

Le gouvernement français double son aide au Togo et la porte à 5 millions d'euros, pour aider ce pays, "en passe de réussir sa transition démocratique", à faire face à la crise alimentaire, selon un communiqué de Bercy mardi. Christine Lagarde (photo), ministre de l'Economie, et Alain Joyandet, secrétaire d'Etat chargé de la Coopération, "ont décidé de doubler le montant de l'aide budgétaire versée au Togo pour l'aider à faire face à la crise alimentaire", selon le communiqué.

"Cette aide exceptionnelle" de 2,5 millions d'euros, qui porte le total de l'aide budgétaire française à 5 millions en 2008, "a été annoncée par M. Joyandet mardi à Lomé", où le secrétaire d'Etat a signé un accord bilatéral de remise de dette entre la France et le Togo."Alors que le Togo est en passe de réussir sa transition démocratique et économique, il fait aujourd'hui face à des chocs exogènes qui pèsent fortement sur la politique de redressement engagée", commente le communiqué.

"Selon le FMI, il s'agit en effet d'un des cinq pays au monde les plus affectés par la hausse des prix alimentaires et pétroliers", et de violentes inondations fin juillet ont "assombri les perspectives économiques", poursuit ce texte, ajoutant que "la France souhaite marquer sa solidarité à l'égard du Togo et encourager la poursuite des efforts de bonne gouvernance".

"A travers l'accord bilatéral de remise de dette, la France prend également toute sa part dans l'effort de réduction de dette décidé par les pays créanciers du Club de Paris le 12 juin, qui doit conduire à l'annulation de 347 millions de dollars de dettes en faveur du Togo", conclut le communiqué.

Le communiqué du ministère français de l'Economie, de l'industrie et de l'emploi

Soutien exceptionnel de la France en faveur du Togo

Christine Lagarde, ministre de l'Économie, de l'industrie et de l'emploi, et Alain Joyandet, secrétaire d'État chargé de la Coopération et de la francophonie, ont décidé de doubler le montant de l'aide budgétaire versée au Togo pour l'aider à faire face à la crise alimentaire.

Cette aide exceptionnelle a été annoncée par Alain Joyandet mardi 2 septembre à Lomé. Au cours de son déplacement au Togo, Alain Joyandet a également signé un accord bilatéral de remise de dette entre la France et le Togo, avec le ministre de l'Économie et des finances de la République togolaise, M. Adji Oteth Ayassor.

La France confirme ainsi son soutien constant au rétablissement des relations du Togo avec la communauté financière internationale.

Alors que le Togo est en passe de réussir sa transition démocratique et économique, il fait aujourd'hui face à des chocs exogènes qui pèsent fortement sur la politique de redressement qui a été engagée. Selon le FMI, il s'agit en effet d'un des cinq pays au monde les plus affectés par la hausse des prix des prix alimentaires et pétroliers. Par ailleurs, les violentes inondations survenues fin juillet ont occasionné d'importants dégâts qui ont assombri les perspectives économiques.

Dans ce contexte, la France souhaite marquer sa solidarité à l'égard du Togo et encourager la poursuite des efforts de bonne gouvernance. Christine Lagarde et Alain Joyandet ont accordé une aide budgétaire exceptionnelle de 2,5 M€, portant à 5 M€ le total de l'aide budgétaire de la France au Togo en 2008

Une première tranche d'aide budgétaire, qui a été décaissée il y a quelques semaines, avait été affectée, à la demande des autorités togolaises, au subventionnement par l'État de l'achat d'engrais pour les cultures vivrières. L'affectation de la deuxième tanche, annoncée aujourd'hui, sera discutée avec la partie togolaise dans les tous prochains jours lors d'une mission conduite par le ministère de l'Économie, de l'industrie et de l'emploi. La priorité sera donnée au soutien des populations les plus vulnérables et à l'atténuation des effets de la hausse des prix alimentaires.

Cette aide s'inscrit dans le cadre de l'engagement de la France de doubler son aide à décaissement rapide en faveur de la sécurité alimentaire des pays les plus touchés par cette crise, et de sa volonté de promouvoir un « Partenariat mondial pour la sécurité alimentaire ».

A travers l'accord bilatéral de remise de dette, la France prend également toute sa part dans l'effort de réduction de dette décidé par les pays créanciers du Club de Paris le 12 juin 2008, qui doit conduire à l'annulation globale de 347 M$ de dettes en faveur du Togo.

Au total, la mise en ¿uvre de l'accord bilatéral entre la France et le Togo permettra à elle seule d'effacer 95 M$ de dettes du Togo et de rééchelonner 107 M$. Par ailleurs, à titre exceptionnel, au vu de la capacité de paiement très limitée du Togo, de la contrainte supplémentaire qui résulte de la forte hausse des prix des matières premières et des produits alimentaires, aucun paiement n'est attendu par la France de la part du Togo entre le 1er avril 2008 et le 31 mars 2011.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.