Partenariat stratégique entre la Saber et OraGroup

14/04/2016
Partenariat stratégique entre la Saber et OraGroup

L'Afrique a besoin des énergies renouvelables

La Saber et Oragroup  ont annoncé jeudi la mise en place d’une plateforme financière dédiée aux projets de centrales et de mini centrales solaires, éoliennes, de biomasse et d’hydroélectriques en Afrique subsaharienne. 

Cette plateforme, d’un montant global de 200 millions d’euros comporte deux compartiments: dette bancaire (100 millions d’euros), fonds propres et quasi fonds propres (100 millions d’euros). 

A travers ce partenariat OraGroup a pour ambition de se positionner comme le leader du financement bancaire des projets dans les énergies renouvelables et dans la lutte contre le changement climatique en Afrique. 

La plateforme a déjà enregistré différentes manifestations d’intérêt d’institutions financières internationales et de fonds d’investissement. 

La Saber est une institution internationale qui regroupe 15 Etats africains dont le Togo et à 6 institutions financières ouest africaines. 

Sa mission est de promouvoir les énergies renouvelables dans les pays membres grâce à la mise en place de programmes publics et de mécanismes de financement innovants. 

Au Togo, 13.000 lampadaires solaires sont en cours d’installation à travers tout le pays. Un projet de la Saber sur financement chinois.

Le groupe bancaire OraGroup est présent dans 12 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.