Pas de badge, pas d’accès

04/01/2016
Pas de badge, pas d’accès

Eviter les magouilles

Les transitaires ne disposant pas d’un badge d’accès en bonne et due forme ne peuvent plus franchir les grilles du port autonome de Lomé depuis le 1er janvier. Une mesure prise par l’Office togolais des recettes (OTR) pour mieux contrôler le processus de dédouanement et éviter ainsi les fraudes.

Mais les transitaires en douane non agrées jugent les conditions de délivrance du badge trop contraignantes. Ils doivent signer un contrat avec la société agréée et s’enregistrer auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Ce qu’ils ne semblent pas prêts à faire.

L’OTR regroupe le service des douanes et des impôts.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.