Pas de concurrence frontale entre Bolloré et LCT

03/09/2014
Pas de concurrence frontale entre Bolloré et LCT

Ninsao Gnofam

Deux projets, deux finalités bien différentes. Le Groupe Bolloré et le consortium Lomé container Terminal (LCT) ne sont pas concurrents sur la plateforme portuaire de Lomé. C’est ce qu’a indiqué mercredi le ministre des Travaux Publics, Ninsao Gnofam, répondant à des articles de presse.

Bolloré contrôle une partie de la logistique et de la manutention au port autonome de Lomé (PAL) ; il vient d’achever la construction d’un 3e quai. De son côté LCT a presque terminé les travaux d’un terminal de transbordement sur le même site.

Republicoftogo.com : Les deux grands projets sont-ils en concurrence ?

Ninsao Gnofam : Non car ils n’ont pas la même finalité.

Le Terminal à container a pour vocation le transbordement. Il s’agit tout simplement d’un port d’éclatement.

Aujourd’hui, il y a des navires qui ne peuvent pas accoster dans certains ports africains en raison de leur taille. Avec son important tirant d’eau (16 mètres, ndlr), le PAL est tout à fait adapté. Raison pour laquelle le chef de l’Etat a conçu l’idée d’un port de transit pour les marchandises. 

Ce terminal ne fera que du transbordement à 90,95%.

En revanche, le Groupe Bolloré ne fait que du national et de l’Hinterland (Mali, Burkina, Niger).

Ces deux projets tout à fait différents et il n’y a pas de compétition entre les opérateurs.

Republicoftogo.com : Bolloré ou LCT, quelles seront les retombées pour l’économie togolaise ?

Ninsao Gnofam : En terme d’emploi, tout d’abord. Les deux sociétés vont massivement engager, notamment des jeunes. Il y aura des milliers d’emplois directs et indirects.

Les concessionnaires vont verser à l’Etat des sommes importantes. Enfin, la modernisation du port et l’augmentation du trafic va générer plus de recettes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.