Pas de concurrence frontale entre Bolloré et LCT

03/09/2014
Pas de concurrence frontale entre Bolloré et LCT

Ninsao Gnofam

Deux projets, deux finalités bien différentes. Le Groupe Bolloré et le consortium Lomé container Terminal (LCT) ne sont pas concurrents sur la plateforme portuaire de Lomé. C’est ce qu’a indiqué mercredi le ministre des Travaux Publics, Ninsao Gnofam, répondant à des articles de presse.

Bolloré contrôle une partie de la logistique et de la manutention au port autonome de Lomé (PAL) ; il vient d’achever la construction d’un 3e quai. De son côté LCT a presque terminé les travaux d’un terminal de transbordement sur le même site.

Republicoftogo.com : Les deux grands projets sont-ils en concurrence ?

Ninsao Gnofam : Non car ils n’ont pas la même finalité.

Le Terminal à container a pour vocation le transbordement. Il s’agit tout simplement d’un port d’éclatement.

Aujourd’hui, il y a des navires qui ne peuvent pas accoster dans certains ports africains en raison de leur taille. Avec son important tirant d’eau (16 mètres, ndlr), le PAL est tout à fait adapté. Raison pour laquelle le chef de l’Etat a conçu l’idée d’un port de transit pour les marchandises. 

Ce terminal ne fera que du transbordement à 90,95%.

En revanche, le Groupe Bolloré ne fait que du national et de l’Hinterland (Mali, Burkina, Niger).

Ces deux projets tout à fait différents et il n’y a pas de compétition entre les opérateurs.

Republicoftogo.com : Bolloré ou LCT, quelles seront les retombées pour l’économie togolaise ?

Ninsao Gnofam : En terme d’emploi, tout d’abord. Les deux sociétés vont massivement engager, notamment des jeunes. Il y aura des milliers d’emplois directs et indirects.

Les concessionnaires vont verser à l’Etat des sommes importantes. Enfin, la modernisation du port et l’augmentation du trafic va générer plus de recettes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.