Pas de menace sur le poisson togolais pour le moment

16/06/2011
Pas de menace sur le poisson togolais pour le moment

La Direction de la Pêche et de l’Aquaculture à la Commission européenne (CE) a inscrit le Togo, mais aussi Panama, le Honduras et Belize sur la liste des pays « non coopératifs » dans la lutte contre la pêche illégale.

Des enquêtes menées sur place par la CE ont montré que le contrôle du secteur était totalement inefficace et mis en garde ces pays contre une possible interdiction de leurs importations s’ils ne font pas plus d’efforts dans ce domaine.

« Des sanctions seront prises si aucune évolution positive n’est observée. Il faut que ces pays prennent des mesures d’urgence », a déclaré Jorge Sainz Elías, le directeur adjoint de la Pêche à l’Union européenne.

Toutefois, la Délégation de l'Union Européenne à Lomé a infirmé jeudi ces informations précisant que le Togo ne faisait pas partie du groupe de pays « non coopératifs » et que l’UE « poursuivait son dialogue avec les autorités togolaises dans ce domaine »
« Aucune décision n'a été prise, pour l'heure, au niveau de l'Union européenne », indique la Délégation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.