Pays de référence en matière de transit et de réexportation

24/08/2011
Pays de référence en matière de transit et de réexportation

Des experts des ministères togolais du Commerce, de l'Economie et des Finances et d'autres départements dont les attributions sont liées aux questions commerciales ainsi que des consultants de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et de l'Union Européenne (UE), sont réunis depuis mardi à Lomé pour élaborer un plan d'action de la politique nationale du commerce au Togo, rapporte l’Agence Xinhua.

Une étude a été réalisée à la demande du gouvernement par le Cabinet international d'expertise AGORA 2000, sur financement européen.

Ce document définit comme vision la compétitivité dans la commercialisation des produits et services qu'offre le Togo que ce soit sur le marché intérieur, régional que mondial. Aussi, est-il préconisé un appui conséquent aux secteurs porteurs de croissance de l'économie et susceptibles de contribuer de façon significative à la réduction de la pauvreté.

L’étude projette à l'horizon 2020 l'institution d'un système commercial performant.

Il vise à faire du Togo, à la fin des deux décennies à venir, le pays de référence en matière de transit et de réexportation en Afrique de l'Ouest. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.