Pêche illicite : le Togo retiré de la liste noire européenne

15/10/2014
Pêche illicite : le Togo retiré de la liste noire européenne

Le Togo s'est mis en conformité des directives européennes

Dans le cadre de sa lutte contre les activités de pêche illicite à l’échelle mondiale, la Commission européenne a proposé mercredi d’interdire les importations des produits de la pêche en provenance du Sri Lanka afin de s’attaquer aux bénéfices commerciaux découlant de cette activité illicite. Cette décision a été prise après quatre années de dialogue approfondi avec le pays, à l'issue duquel celui-ci n’a pas pu démontrer qu'il lutte suffisamment contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (pêche INN). 

En revanche, la Commission a confirmé aujourd’hui que le Belize, les Fidji, le Panama, le Togo et le Vanuatu, qui avaient reçu des avertissements en même temps que le Sri Lanka, ont pris avec succès des mesures visant à lutter contre les activités de pêche illicite. En conséquence, la Commission propose de lever les mesures commerciales prises à l’encontre du Belize en mars de cette année. 

La Commission a annoncé la fin des mesures à l’encontre du Belize, des Fidji, du Panama, du Togo et du Vanuatu qui avaient tous reçu un avertissement formel en novembre 2012. 

Ces pays ont pris des mesures concrètes pour remédier aux lacunes constatées et montré une volonté de parachever les réformes structurelles afin de lutter contre la pêche illicite.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.