Pefaco choisit la Chine

26/11/2010
Pefaco choisit la Chine

Le groupe espagnol Pefaco a lancé jeudi les travaux de construction de son complexe hôtelier situé en bord de mer à Lomé sur un terrain jouxtant le Sarakawa (voir notre édition d’hier). 

Le projet initial, dévoilé en février 2010, prévoyait un hôtel 5 étoiles de 105 chambres, 17 suites et 36 bungalows, un 3 étoiles de 126 chambres et un centre de conférences.

Vendredi, l’Agence Xinhua annonce que c’est une société chinoise (Compagnie d'ingénierie géologique de Chine) qui est chargée de la construction. Un gage de rapidité dans l’exécution et des coûts inférieurs à ceux pratiqués par les grandes entreprises internationales.
On notera que juste en face, de l’autre côté du Boulevard de la Marina, ce sont également des Chinois qui achèvent le nouveau siège social d’Ecobank.
Pour Alain Ferrand, responsable du projet chez Pefaco, la société chinoise a démontré ses compétences. "Nous avons rencontré des bâtisseurs de haut niveau", a-t-il déclaré.

Le complexe est développé sur fonds propres par Pefaco, spécialisé dans « l’exploitation de machines récréatives », entendez les machines à sous, en Afrique de l’Ouest, et dans les paris sportifs via téléphone mobile sous la marque « Bettymovil Africa ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.