Pefaco choisit la Chine

26/11/2010
Pefaco choisit la Chine

Le groupe espagnol Pefaco a lancé jeudi les travaux de construction de son complexe hôtelier situé en bord de mer à Lomé sur un terrain jouxtant le Sarakawa (voir notre édition d’hier). 

Le projet initial, dévoilé en février 2010, prévoyait un hôtel 5 étoiles de 105 chambres, 17 suites et 36 bungalows, un 3 étoiles de 126 chambres et un centre de conférences.

Vendredi, l’Agence Xinhua annonce que c’est une société chinoise (Compagnie d'ingénierie géologique de Chine) qui est chargée de la construction. Un gage de rapidité dans l’exécution et des coûts inférieurs à ceux pratiqués par les grandes entreprises internationales.
On notera que juste en face, de l’autre côté du Boulevard de la Marina, ce sont également des Chinois qui achèvent le nouveau siège social d’Ecobank.
Pour Alain Ferrand, responsable du projet chez Pefaco, la société chinoise a démontré ses compétences. "Nous avons rencontré des bâtisseurs de haut niveau", a-t-il déclaré.

Le complexe est développé sur fonds propres par Pefaco, spécialisé dans « l’exploitation de machines récréatives », entendez les machines à sous, en Afrique de l’Ouest, et dans les paris sportifs via téléphone mobile sous la marque « Bettymovil Africa ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.