Pefaco lève 15 millions d'euros

24/11/2015
Pefaco lève 15 millions d'euros

Jeux et hôtellerie

La société espagnole Pefaco International, très présente en Afrique de l’Ouest dans le secteur des jeux (casinos, machines à sous), vient d’achever le placement d’une émission d’actions d’un montant de 15 millions d’euros auprès d’un groupe d’investisseurs institutionnels dirigé par Genesis PFC, filiale du groupe d’investissement sud-africain Genesis Capital Partners (Pty) Ltd. Ce qui porte sa valorisation à 50 millions d’euros.  

L’augmentation de capital servira à financer le développement de la société sur de nouveaux marchés, indique un communiqué.

"Nous sommes très fiers du succès de la nouvelle émission d’actions de Pefaco International. Cette augmentation de capital va nous permettre d'accélérer notre développement et de jouer un rôle de premier plan dans l’expansion des économies africaines, locomotive future de la croissance mondiale.’, a déclaré Francis Perez, le président de Pefaco.

Les valeurs cotées à Malte sont librement négociables sur les plateformes d’échange du monde entier (Euronext, NewYork Stock Exchange, bourse régionale de l’Afrique de l’Ouest…), au travers d’un canal d’accès ouvert par par Clearstream Banking Frankfurt, et sont donc accessibles à tous les investisseurs, précise la société.

Pefaco est implanté au Togo depuis de longues années où elle exploite plusieurs salles de jeux sous l’enseigne Lydia Ludic. Le Groupe construit également un hôtel 5* en bord de mer à Lomé. Les travaux trainent en longueur et on ignore pour le moment la date d’ouverture 5 ans après la pose de la première pierre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !