Pertes abyssales

15/09/2015
Pertes abyssales

Les trafiquants encaissent des sommes gigantesques

Le trafic d’essence pourrait faire perdre à l’Etat près de 33 milliards de Fcfa cette année. Une somme colossale. Rien que pour la période allant de janvier à août, le manque à gagner est de 20 milliards.

Des chiffres communiqués mardi par le Commissaire des douanes de l’Office togolais des recettes (OTR), Kodjo Adedze.

Autant d’argent qui ne pourra pas être investi dans des projets de développement.

Les pouvoirs publics ont décidé d’intensifier la lutte. Une convention a été signée entre l’Office togolais des recettes (qui regroupe la douane et les impôts) et le ministère de la Sécurité. Un partenariat qui va permettre de doter les forces de sécurité de moyens supplémentaires en matériel. 

L’essence de contrebande est disponible à chaque coin de rue à un prix inférieur à celui des stations-services. Sa composition use les moteurs prématurément et est un facteur de pollution.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.