Pertes abyssales

15/09/2015
Pertes abyssales

Les trafiquants encaissent des sommes gigantesques

Le trafic d’essence pourrait faire perdre à l’Etat près de 33 milliards de Fcfa cette année. Une somme colossale. Rien que pour la période allant de janvier à août, le manque à gagner est de 20 milliards.

Des chiffres communiqués mardi par le Commissaire des douanes de l’Office togolais des recettes (OTR), Kodjo Adedze.

Autant d’argent qui ne pourra pas être investi dans des projets de développement.

Les pouvoirs publics ont décidé d’intensifier la lutte. Une convention a été signée entre l’Office togolais des recettes (qui regroupe la douane et les impôts) et le ministère de la Sécurité. Un partenariat qui va permettre de doter les forces de sécurité de moyens supplémentaires en matériel. 

L’essence de contrebande est disponible à chaque coin de rue à un prix inférieur à celui des stations-services. Sa composition use les moteurs prématurément et est un facteur de pollution.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.