Pessimisme de Donald Kaberuka

28/04/2009
Pessimisme de Donald Kaberuka

L'Afrique a été atteinte de plein fouet par la crise et aura plus de peine que les autres régions à en sortir, estime le président de la Banque africaine de développement (BAD) Donald Kaberuka.

Selon lui, la plupart des experts s'attendaient à ce que l'Afrique ne soit touchée par la crise que 18 mois après les autres régions en raison de sa plus faible intégration avec le reste de l'économie mondiale.Mais les effets se sont fait sentir beaucoup plus vite que prévu, les flux d'investissement vers l'Afrique ayant fortement diminué et le financement des échanges commerciaux s'étant pratiquement tari.

"Ma préoccupation est que lorsque la reprise arrivera, les pays africains repartiront beaucoup plus lentement", a-t-il dit lors d'une conférence de presse en marge de la réunion du Comité de développement de la Banque mondiale.

Selon M. Kaberuka, l'Afrique était pourtant parvenue a réaliser d'importants progrès économiques sur les dix dernières années et "commençait à réussir".

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.