Pétrole : l’Etat s’engage avec la SGS

06/08/2010
Pétrole : l’Etat s’engage avec la SGS

« Les produits pétroliers destinés à la consommation intérieure seront désormais contrôlés par la Société général de surveillance (SGS) depuis les lieux d’approvisionnement jusqu’aux stations-service. Des contrôles inopinés seront effectués pour vérifier les dosages (…) ».
C’est ce qu’a indiqué, le ministre du Commerce, Kokou Gozan, qui a procédé jeudi à Lomé au lancement des opérations de traçabilité des produits pétroliers au Togo.
Les autorités ont signé un contrat de 3 ans avec le leader mondial de l’inspection, de la certification et du testing, SGS, pour développer ce programme de marquage. Un programme qui, selon le ministre, coûtera entre 150 à 200 millions de Fcfa chaque année à l’Etat, mais qui permettra de lever toutes les barrières qui entravent le bon fonctionnement du secteur pétrolier.
«Ces nouvelles dispositions permettront de mettre à la disposition des consommateurs des produits de qualité, d’accroître la durée de vie des voitures, des camions ou des deux roues en limitant les dangers corrosifs et surtout de lutter contre la pollution et l’amélioration de l’environnement conformément aux engagements internationaux du Togo », a déclaré M. Gozan
« L’opération se fera en deux étapes », explique Félicien Ahouma (photo), le directeur général de SGS-Togo.
«Un marqueur sera introduit dans le compartiment des camions citernes chargés à la STE (Société Togolaise d’entreposage), puis la seconde étape sera d’échantillonner les produits livrés aux stations-service afin de procéder au contrôle de concentration. L’essence ou le gasoil doit nous donner une concentration de 100%. Si nous nous apercevons que la concentration est moins de 100%, cela veut dire qu’il y a eu dilution, », précise M. Ahouma. Et dans ce cas, les sanctions suivront.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.