Phosphate carbonaté : Elenito sur les rangs

16/01/2013
Phosphate carbonaté : Elenito sur les rangs

Au terme de l’appel à manifestation d’intérêt lancé en 2012 par les autorités togolaises, la société minière Elenito, basée à Londres, vient d’annoncer avoir été pré sélectionnée, avec deux autres concurrents, pour l’exploitation et la transformation du phosphate carbonaté dont les réserves sont estimées à 2 milliards de tonnes. Le site se trouve à 25km de Kpémé.

Le projet est important puisqu’il prévoit la construction d’une unité de transformation destinée à produire, notamment, des fertilisants.

Selon Elenito, l’investissement total est de l’ordre de 1 milliard de dollars. Dans une première phase, 5 millions de tonnes seraient traitées annuellement.

Elenito, filiale du Groupe Engelinvest (immobilier et mines), est présent dans les activités minières et pétrolières au Liberia, au Ghana, en Géorgie, au Congo Brazzaville, en Guinée, en Ethiopie et en Tanzanie.

Le bénéficiaire de la concession devrait être connu dans quelques mois.

Le Togo occupe la 14e place au classement mondial des pays producteurs de phosphate naturel en volume.

En photo : Jacob Engel, PDG du Groupe Engelinvest 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,