Phosphate carbonaté : ouverture des négociations en avril

28/03/2015
Phosphate carbonaté : ouverture des négociations en avril

Démarrage des discussions dans quelques semaines

Le niveau de production des phosphates au Togo a atteint 1.110 000 tonnes en 2014 et les perspectives sont de 1,5 million pour 2015.

Pour atteindre ces résultat, d’importants efforts de modernisation de l’outil de production ont été réalisés, plus de 6 milliards en 2014.

Après le renouvellement des équipements, va suivre une phase d’expansion et de développement de la filière. 

L’objectif de la SNPT (Société nouvelle des phosphates du Togo) est d’exploiter le phosphate carbonaté dont les réserves sont estimées à près de 2 milliards de tonnes. Jusqu’à présent, le pays n’utilise que la couche meuble de son gisement/

Les autorités, qui recherchent des partenaires techniques et financiers, ont reçu plusieurs offres venant de groupes étrangers internationaux.

Une fois l’exploitation du phosphate carbonaté lancée, le gouvernement entend industrialiser la filière, avec la construction d’une usine d’acide phosphorique. Un investissement  compris entre 68 et 132 milliards de F CFA. 

Lors du conseil des ministres qui s’est déroulé vendredi, le ministre des Mines et de l’Energie, Dammipi Noupokou, a présenté une communication relative au processus de recherche  d’un partenaire ou associé, pour l’exploitation du phosphate carbonaté et la construction d’un complexe de fertilisants. 

Il a rendu compte de l’évolution du processus en cours qui a déjà permis de retenir et de classer trois compagnies susceptibles d’accompagner le gouvernement dans cet projet. La prochaine phase, dont le démarrage est prévu début avril, permettra au d’ouvrir des négociations avec les compagnies identifiées dans l’ordre de leur classement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.