Phosphates : l’Inde achète togolais

04/09/2012
Phosphates : l’Inde achète togolais

L’Inde importe la majorité de ses besoins en phosphate, indique mardi le site spécialisé Fertilizer Report. La Jordanie est l’un des principaux fournisseurs (24%), suivi par l’Egypte (15%), le Togo (9%), le Maroc (6%) et Israël (4%).

Longtemps première source d’exportation du Togo, l’industrie du phosphate a connu une longue descente aux enfers. Mauvaise gestion, aucune politique de modernisation des installations ont provoqué un effondrement de la production. Et pourtant, la demande mondiale est très élevée, notamment de la part des pays d’Asie.

Depuis plusieurs années, le gouvernement a donné une nouvelle impulsion au secteur avec la création de la Société nouvelle des phosphates du Togo (SNPT) dont l’ambition est de porter la production à 2 millions 500.000 tonnes par an. Pour cela, d’importants investissements ont été réalisés avec, par exemple, l’acquisition de roues pelles.

Dans les années 70-80, les phosphates contribuaient pour plus de la moitié des recettes d’exportation du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du porte à porte pour lutter contre le sida

Santé

27.989 habitants de Lomé sont directement touchés par le sida. La grande majorité est traitée par ARV.

Le PNUD est à un moment décisif de sa coopération avec le Togo

Développement

Helen Clark, la patronne du PNUD, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des Finances

Le combat d'Helen Clark contre la pauvreté

Développement

Helen Clark, l’Administrateur du PNUD, a entamé mercredi une visite de 24h au Togo. Au programme, un appui au PUDC et aux femmes.

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.