Phosphates : l’Inde achète togolais

04/09/2012
Phosphates : l’Inde achète togolais

L’Inde importe la majorité de ses besoins en phosphate, indique mardi le site spécialisé Fertilizer Report. La Jordanie est l’un des principaux fournisseurs (24%), suivi par l’Egypte (15%), le Togo (9%), le Maroc (6%) et Israël (4%).

Longtemps première source d’exportation du Togo, l’industrie du phosphate a connu une longue descente aux enfers. Mauvaise gestion, aucune politique de modernisation des installations ont provoqué un effondrement de la production. Et pourtant, la demande mondiale est très élevée, notamment de la part des pays d’Asie.

Depuis plusieurs années, le gouvernement a donné une nouvelle impulsion au secteur avec la création de la Société nouvelle des phosphates du Togo (SNPT) dont l’ambition est de porter la production à 2 millions 500.000 tonnes par an. Pour cela, d’importants investissements ont été réalisés avec, par exemple, l’acquisition de roues pelles.

Dans les années 70-80, les phosphates contribuaient pour plus de la moitié des recettes d’exportation du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.