Place aux affaires

18/06/2015
Place aux affaires

Le volume des échanges reste encore modeste

Le Forum économique des affaires entre le Maroc et le Togo s’est ouvert ce matin. Une quarantaine d’hommes d’affaires togolais sont présents dans le royaume depuis le début de la semaine avec à leur tête le ministre des Affaires étrangères et le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCIT). 

Une journée pour échanger avec les responsables du secteur privé marocain sur les opportunités d’investissements au Togo, mais également la possibilité pour les opérateurs économiques togolais de s’assurer une meilleure visibilité.

Le volume des échanges entre les deux pays reste modeste – environ 27 millions de dollars – il y a donc de la marge pour prendre des parts de marché.

Pour les responsables de la Confédération générale des entreprises du Maroc, le Togo présente un certains nombres d’atouts, notamment sa position géographique et à son port qui permettent de travailler avec l’ensemble des pays de l’Hinterland. L’implantation en zone franche présente également un caractère attractif.

L’hôtellerie, le bâtiment, les infrastructures, l’énergie, la banque et l’agriculture sont des secteurs dans lesquels le Maroc pourrait investir.

Depuis plusieurs années, le consul honoraire du Togo au Maroc, Ahmed Ringa,déploie toute son énergie pour rapprocher les deux pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.