Post-crise : Zoellick veut être plus réactif

30/01/2008
Post-crise : Zoellick veut être plus réactif

La Banque mondiale (BM) étudie les moyens d'apporter un soutien financier plus rapide aux pays qui sortent d'un conflit ou d'une crise politique. C'est ce qu'a dit mardi à Monrovia Robert Zoellick, le patron de la BM, aux ministres des Finances du Togo, de Guinée, de Sierra Leone et de Côte d'Ivoire. « Je pense que la Banque mondiale doit être plus réactive pour aider ces pays qui reviennent de loin et qui n'ont pas toujours les moyens de fournir les services de bases indispensables à la population », explique-t-il à republicoftogo.com.

« Mon sentiment est que plus rapidement on aide à créer des emplois, plus on aide les gouvernements à se stabiliser et à développer une politique à long terme », souligne M. Zoellick.Le Togo a renoué il y a quelques semaines avec la BM. Un prochain conseil d'administration de l'institution devrait préciser les contours de cette coopération.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Répondre aux défis de l'Afrique de l'Ouest

Cédéao

La 17e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao s’est achevée samedi soir à Lomé.

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation.