Post-crise : Zoellick veut être plus réactif

30/01/2008
Post-crise : Zoellick veut être plus réactif

La Banque mondiale (BM) étudie les moyens d'apporter un soutien financier plus rapide aux pays qui sortent d'un conflit ou d'une crise politique. C'est ce qu'a dit mardi à Monrovia Robert Zoellick, le patron de la BM, aux ministres des Finances du Togo, de Guinée, de Sierra Leone et de Côte d'Ivoire. « Je pense que la Banque mondiale doit être plus réactive pour aider ces pays qui reviennent de loin et qui n'ont pas toujours les moyens de fournir les services de bases indispensables à la population », explique-t-il à republicoftogo.com.

« Mon sentiment est que plus rapidement on aide à créer des emplois, plus on aide les gouvernements à se stabiliser et à développer une politique à long terme », souligne M. Zoellick.Le Togo a renoué il y a quelques semaines avec la BM. Un prochain conseil d'administration de l'institution devrait préciser les contours de cette coopération.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.