Post-crise : Zoellick veut être plus réactif

30/01/2008
Post-crise : Zoellick veut être plus réactif

La Banque mondiale (BM) étudie les moyens d'apporter un soutien financier plus rapide aux pays qui sortent d'un conflit ou d'une crise politique. C'est ce qu'a dit mardi à Monrovia Robert Zoellick, le patron de la BM, aux ministres des Finances du Togo, de Guinée, de Sierra Leone et de Côte d'Ivoire. « Je pense que la Banque mondiale doit être plus réactive pour aider ces pays qui reviennent de loin et qui n'ont pas toujours les moyens de fournir les services de bases indispensables à la population », explique-t-il à republicoftogo.com.

« Mon sentiment est que plus rapidement on aide à créer des emplois, plus on aide les gouvernements à se stabiliser et à développer une politique à long terme », souligne M. Zoellick.Le Togo a renoué il y a quelques semaines avec la BM. Un prochain conseil d'administration de l'institution devrait préciser les contours de cette coopération.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.