Poumon économique

11/08/2014
Poumon économique

Le port autonome de Lomé (PAL) constitue le poumon économique du Togo ; il génère une partie significative des recettes de l’Etat. Les autorités ont bien compris tout l’intérêt qu’elles pouvaient tirer d’une modernisation de la plateforme qui est une porte d’entrée et de sortie naturelle des marchandises vers les pays de l’Hinterland (Niger, Mali Burkina Faso) qui ne disposent pas de façade maritime.

Au début des années 2000 une société espagnole s’était engagée à construire un 3e quai ; elle n’a jamais tenu parole. C’est finalement le Groupe français Bolloré qui a réalisé l’investissement. Près de 300 milliards de Fcfa, 18 mois de travaux menés par Vinci, pour une mise en service d’ici quelques mois.

Long de 450 mètres avec un tirant d’eau de 15 mètres, le quai est achevé ; il pourra achever les super porte-conteneurs . Des essais d’accostage se sont déroulés au mois d’avril. Deux portiques dernière génération, sur les 5 commandés chez le fabricant allemand Liebherr, sont en cours d’installation. 

Le premier portique est d’ores et déjà positionné sur les rails. Les essais débuteront à l’issue du raccordement au réseau électrique début septembre.

Une fois les équipements opérationnels, Togo terminal, l’opérateur local, pourra doubler la capacité de traitement actuel de conteneurs.

Le môle 2 continuera d’accueillir les navires de plus petite capacité avec des grues mobiles.

Outre le 3e quai, le Groupe Bolloré achève l’aménagement de surfaces pavées supplémentaires pour le stockage, la mise en service de portiques de parc et d’un système automatisé de missions.

L’inauguration devrait avoir lieu avant la fin de l’année.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

Il est temps d'installer des pointeuses

Social

Certains fonctionnaires non-grévites ont eu la désagréable surprise de voir leur salaire amputé. Un bug qui sera rapidement corrigé.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.