Près de 700 millions pour la sécurité alimentaire

23/06/2010
Près de 700 millions pour la sécurité alimentaire

Dans le cadre du « Projet de renforcement des bases de la sécurité alimentaire des ménages agricoles vulnérables au Togo », le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Messan Kossi Ewovor (photo) et le responsable de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) remettront jeudi un lot d’équipements et d’intrants agricoles dans la ferme semencière de Sotouboua et à Yara Kabyè dans la préfecture de Tchaoudjo.
Les matériels comprennent, notamment, des tracteurs, des motos et des ordinateurs d’une valeur de 85 millions de Fcfa.
Les intrants agricoles sont constitués de 680 kg de semences maraîchères, 120 tonnes de semences de maïs, 18 tonnes de semences de riz, 5,4 tonnes de semences de sorgho, 1,450 tonnes d’engrais, 2.500 litres de pesticides et de 5000 masques pour un coût total d’environ 600 millions de Fcfa.
Selon les responsables de la FAO, l’objectif de ce don est de permettre aux agriculteurs de disposer de semences de qualité et d’engrais en quantité suffisante pour augmenter les rendements et garantir ainsi la sécurité alimentaire.
Ce projet est financé par l’Union européenne (UE) et exécuté par la FAO en collaboration avec le ministère de l’Agriculture du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.