Production laitière : expertise israélienne

31/05/2015
Production laitière : expertise israélienne

10.000 litres de lait produits au quotidien

Développer la production laitière locale et doter le Togo d’un véritable cheptel bovin, telle est l’ambition du parc de Sévagan qui bénéficie du soutien de la Cellule d’appui aux initiatives de développement (CAID) et de la société israélienne Afrimilk.

En fait, l’idée date de 1996, mais n’avait jamais vu le jour. Aujourd’hui, le contexte a changé et sa mise en œuvre est devenue. possible.

‘Le projet consiste à améliorer l’élevage bovin assurer la production de lait et assurer le recyclage du fumier par la méthanisation’, explique Octave Olympio, le responsable du projet.

La phase préliminaire prévoit d’avoir un parc de 922 bovins dont 369 vaches et 189 génisses. Le rendement envisagé au départ est de 10.000 litres de lait par jour qui seront transformés sur place et destinés à la consommation locale.

Afimilk, dont le siège est situé dans le kibboutz d’Afikim (Vallée du Jourdain),  apporte son savoir-faire en matière d’alimentation de suivi sanitaire, de traite et d’exploitation industrielle de la production laitière.

En Afrique, Afrimilk est présent au Kenya et en Afrique du Sud.

Le site d'Afrimilk

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !