Production laitière : expertise israélienne

31/05/2015
Production laitière : expertise israélienne

10.000 litres de lait produits au quotidien

Développer la production laitière locale et doter le Togo d’un véritable cheptel bovin, telle est l’ambition du parc de Sévagan qui bénéficie du soutien de la Cellule d’appui aux initiatives de développement (CAID) et de la société israélienne Afrimilk.

En fait, l’idée date de 1996, mais n’avait jamais vu le jour. Aujourd’hui, le contexte a changé et sa mise en œuvre est devenue. possible.

‘Le projet consiste à améliorer l’élevage bovin assurer la production de lait et assurer le recyclage du fumier par la méthanisation’, explique Octave Olympio, le responsable du projet.

La phase préliminaire prévoit d’avoir un parc de 922 bovins dont 369 vaches et 189 génisses. Le rendement envisagé au départ est de 10.000 litres de lait par jour qui seront transformés sur place et destinés à la consommation locale.

Afimilk, dont le siège est situé dans le kibboutz d’Afikim (Vallée du Jourdain),  apporte son savoir-faire en matière d’alimentation de suivi sanitaire, de traite et d’exploitation industrielle de la production laitière.

En Afrique, Afrimilk est présent au Kenya et en Afrique du Sud.

Le site d'Afrimilk

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.